Bonjour je suis Francois Vuaillat
Après 40 ans de carrière dans la plasturgie, je connais bien les plastiques. Depuis 2017, je m’investis pour améliorer son recyclage et partager mes connaissances.
Je veux créer une collecte des plastiques jetés et mélangés, des plastiques d’emballage auprès des commerçants, des déchets non revalorisés dans les entreprises.
Je veux créer des objets utiles En utilisant les techniques de transformation connues, à partir des matières collectées et avec un objectif: Recycler plus, recycler mieux. Il est également possible d’associer les déchets de tissus et de bois dans la revalorisation des déchets plastiques.

Il faut savoir que 70% des plastiques ne sont par encore revalorisés. Je veux répondre à la directive gouvernementale qui ne veut plus de plastiques transformés non recyclés en 2025.
J’ai fondé une association et créé une petite unité mobile de recyclage,  » Mon usine éphémère », pour mener à bien ce projet.
Avec cette usine éphémère, je réalise des démonstrations itinérantes de recyclage des plastiques dans les écoles et les lieux publics. J’ explique et je montre que le recyclage peut être amélioré par nos actions. J’ai moulé 50000 mini-vélos avec les Acteurs Economiques de la Plastics Vallée à partir de bouchons plastiques et de masques recyclés. J’ai fait le constat de la grande désinformation du public sur le recyclage des plastiques.
Je veux également réaliser un jeu pour apprendre aux enfants les bons gestes de tris et de recyclage des plastiques. Ce sont eux qui seront les futurs locataires de notre planète.
Je veux développer et fabriquer des modules en matière recyclée pour réaliser par assemblage comme un lego de différents objets. Je veux réaliser avec ces modules des cloisons végétalisables ou lumineuses. Je veux crée des abris d’urgence, des dalles de parking, des bacs de jardinages et de compost, des pavés d’allée de jardin, des crédences……
Pour ce projet, j’ai besoin de bonnes volontés, vous pouvez m’aider en adhérent à l’association ou tout simplement en m’aidant à vendre les objets fabriqués par l’association.

merci d’avance.

On a fait du plastique jetable avec une matière durable.

Je veux faire du plastique durable avec une matière jetable.

En 1998 et sur quatre années, j’ai été confronté à deux greffes d’organes pour mon épouse.

En 2008 j’ai attrapé cette vilaine maladie qui s’appelle cancer.

En 2021 je suis toujours avec vous parce que le plastique a donné aux médecins la possibilité de me soigner et d’être toujours en vie.

Alors quand j’entends les médias et toutes les incohérences dans leur communication  pour  faire porter aux plastiques le chapeau  de l’incivisme et de la désinvolture humaine, j’ai envie de leur dire que sans les plastiques ils ne pourraient pas communiquer si rapidement et si facilement et qu’ils ne voient pas beaucoup plus loin que le bout de leur nez. Est ce que c’est cela informer,  ne donner que les informations qui concernent qu’un seul côté de la pièce ? Le plastique est jeté et pollue , oui mais qui le jette? Les rapports, les informations sur la pollution sont nombreux , Mais que met-on en face ?

Je suis né dans la plastics vallée, j’ai grandi avec l’accélération de l’industrialisation des plastiques, j’ai fait toute ma carrière dans la plasturgie. J’ai amélioré mon cadre de vie grâce aux plastiques, Je m’habille avec du plastique, Je me chausse avec du plastique, il me fait mon café, je fais du sport avec du plastique, Il réduit ma consommation d’énergie, il me permet de me déplacer facilement et loin, Il me permet de communiquer, pas de réseaux sociaux sans plastiques,…..

Mais je le jette parce que c’est facile.

Alors arrêtons de nous lamenter dans les petits écrans, et agissons.

J’ai travaillé 40 ans dans les plastiques, il y a des solutions pour faire mieux que maintenant, il faut le vouloir. J’ai mis au point un module fabriqué avec des plastiques mélangés et jetés,  mélangés avec des tissus,  avec de la sciure de bois. Je les revalorisent en fabriquant  des objets utiles et utilisables,  je cherche d’autre idées pour en recycler encore plus.

Et pour boucler la boucle Je veux que la vente de ces objets réalisés avec les plastiques jetés, financer la recherche médicale pédiatrique et des actions pour les enfants malades

Je lui dois bien cela au plastique!